logo-article

Dans la cour des lions

Hommes et femmes de pouvoir de la Renaissance

Cédric Michon

Une étude des relations de pouvoir pendant la Renaissance, sur l’exemple de quatre cours : celle de Henry VIII, François Ier, Charles Quint et Soliman le Magnifique. Le jeu politique oscille autour des courtisans, et surtout des conseillers des têtes couronnées, avant que le véritable Conseil en tant qu’organe du pouvoir n’émerge et ne prenne toute sa place.

Les hommes du prince sont le sujet de ce livre, en sachant que c’est lui qui détient le rôle décisionnel central, en distribuant les grâces, les faveurs et les délégations d’autorité tout en s’assurant la fidélité des classes nobles traditionnellement présentes dans son entourage. Du magnat au secrétaire, du conseiller au guerrier, toutes les figures proches du pouvoir trouvent leur portrait et l’analyse de leur rôle dans le cercle de l’autorité monarchique ou impériale.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.