logo-article

Crimes contre la nature

Voleurs, squatters et braconniers : l'histoire cachée de la conservation de la nature aux Etats-Unis

Karl Jacoby

Quand un historien défriche admirablement la "nature sauvage" américaine.

Encore un livre passionnant de l’historien américain Karl Jacoby, aux éditions Anarchasis !

Après son récit de la vie de « l’esclave qui devint millionnaire« , l’auteur s’attarde sur ce que l’on nomma aux Etats-Unis, à la fin du XIXe siècle, la politique conservationniste. Une politique visant en somme à légiférer sur les « usages de la nature ».

Loin des clichés sur la « wilderness » qu’ont engendré ces politiques conservationnistes, via les écrits de H.D. Thoreau ou de Ralph Waldo Emerson, notre historien avec le souci de l’anthropologue, enquête ici sur ces populations rurales (indiens, bucherons, trappeurs) qui soumises à une législation aveugle aux interactions préexistantes entre ces hommes avec la nature, sont devenus des hors la loi. Ou comme le souligne de façon tout fait pertinente Jakoby : « la classe ouvrière du monde sauvage » !

En bref, une étude incisive mais non manichéenne qui concilie admirablement histoire environnementale et sociale pour nous faire réfléchir à la question de la nature comme bien commun.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *