logo-article

Ceci n’est pas une ville

Laure Murat

Le contraire de Paris, le contraire de l'histoire, le contraire de la contrainte...

Laure Murat, enseignante depuis 10 ans à l’UCLA, tente d’expliquer pourquoi elle est tombée amoureuse de Los Angeles, cette ville moche, disproportionnée, au visage illisible. Los Angeles est la ville de la déconstruction et de la prolifération du sens, offrant un fascinant contraste entre végétation et urbanisme. Pour l’auteur, c’est le territoire du lâcher prise, de la lumière et de la liberté, qui par son énergie, autorise une formidable réinvention de soi. Elle s’étonne d’ailleurs, qu’à l’heure de la mondialisation, un lieu particulier permette de faire des choses singulières, uniques et personnelles.  Ce portrait intimiste de LA est en fait une biographie détournée de l’auteur, émouvante et chaleureuse. Laure Murat est quelqu’un qui se pose des questions – pour notre plus grand bonheur ! – et qui élargit le débat. Ainsi, elle en profite pour s’interroger sur de nombreux sujets, comme la différence culturelle entre européens et américains à propos de l’amitié, et y apporte sa réponse.

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *