logo-article

C.L.R. James, la vie révolutionnaire d’un « Platon noir »

Matthieu Renault

Le philosophe et historien trinidadien CLR James est méconnu en France, comme du reste tous les autres intellectuels de la Caraïbe anglophone.

C’est pourtant une œuvre considérable que James, mort en 1989, a laissée derrière lui, dont son fameux essai sur la révolution haïtienne qui lui valut la célébrité, Les Jacobins noirs paru en 1938, puis traduit en français en 1949. Une œuvre marquée par un intense engagement anticolonialiste déployé au long de toute une vie de militant politique marxiste et promoteur du panafricanisme. C’est à l’exploration de cette œuvre et de ce parcours que nous invite Matthieu Renault, dans cette première biographie intellectuelle de celui que le London Times désignait en 1980 comme le « Platon noir » du XXe siècle. A découvrir sans tarder.

Ed. La Découverte

Voir aussi : Le cinéma de C.L.R. James

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *