logo-article

Avec ou sans moustache ?

Courty & Efix

De la rigolade, de l’émotion, de la couleur, du punch, et un chouette hommage au cinéma français et aux bandes de copains.

Pierre-Jean Rochielle – si loin si proche des regrettés Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle -, acteur retraité qui a connu son heure de gloire, est retranché depuis des années dans une petite vie morne et aigrie.

Mais un jour son téléphone – filaire – sonne, et son agent lui propose de repartir dans l’aventure du cinéma et de tourner un nouvel opus de la trilogie Les copains d’abord. Rochielle refuse, fâché avec la bande, mais un événement lui fera changer d’avis et accepter le rôle, mais en tant que Henri Floda, sosie officiel de lui-même.

Les fausses-vraies retrouvailles ont lieu dans une villa de la Côte d’Azur, lieu propice aux règlements de comptes et confessions, avec en fond une bande son sixties-seventies, de Curtis Mayfield à Cat Stevens en passant par The Beatles.

L’intelligence de cet album réside dans la belle réflexion sur la vieillesse (le vieux = personne en situation de non jeunesse) et le temps qui passe. Juste une petite pointe de nostalgie et de mélancolie pour nous émouvoir, au milieu de cette bonne poilade.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *