logo-article

Aux éternels perdants

Andrew Szepessy

Comment on vit derrière des barreaux

Emprisonné arbitrairement dans la Hongrie sous régime soviétique, pendant les années 60, l’auteur nous livre le récit de son année d’incarcération.

C’est l’occasion pour lui de nous présenter une surprenante galerie de portraits, du détenu philosophe à celui qui se mutile douloureusement pour échapper un temps à la violence de l’emprisonnement.

En se penchant assez peu sur sa situation personnelle, Andrew Szepessy porte néanmoins un regard aigu sur les rigueurs de l’expérience carcérale et en tire un ouvrage qui prend une place de choix au sein de la littérature pénitentiaire.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.