logo-article

Autoportrait en noir et blanc

Désapprendre l'idée de race

Thomas Chatterton Williams

Un "homme nouveau" nous parle, entendons-le !

Pour un poil blond trouvé sur son bras : « Négro, c’est quoi ça ? »

Puis viendra la naissance de son premier enfant, une petite fille à la tête blonde et aux grands yeux bleus.

Voilà comment ce jeune essayiste américain, diplômé de philosophie, se retrouve au cœur de la complexité à nous livrer avec courage et honnêteté une réflexion libre de toutes assignations.

« Ma mère est blanche, mon père est noir. Mais en Amérique, cela compte différemment. On dit qu’une goutte de sang noir suffit à faire de vous un Noir. Et ce n’est pas qu’une coutume, c’était dans la loi des États esclavagistes du Sud. On pouvait vous attribuer la «race» de votre mère, afin que les enfants illégitimes des esclavagistes conçus avec leurs esclaves ne puissent pas hériter. Et cela produisait plus d’esclaves. Ça a commencé comme ça. Puis c’est devenu un moyen pour la communauté noire de créer une forme de solidarité. Avoir un de vos parents blancs ne faisait pas de vous un Blanc. J’ai donc grandi dans l’idée que l’on était soit noir soit blanc. »

Après le très remarqué Une soudaine liberté (Grasset, 2019), Thomas Chatterton Williams s’attache dans ce nouvel essai mêlant l’intime et le politique à rejeter point par point « la légitimité de toute cette construction raciale », à déconstruire étape par étape l’idée de race. Une idée qui a pris dangereusement toute la place, dans tous les camps : pro et anti.

Pour autant la multiplicité de nos gènes et de nos héritages culturels sont sans appel, elle nous invite à abandonner toute classification raciale, tout cloisonnement de l’identité par la race.

Un livre engagé dont la lecture nous rend plus fort !

A lire aussi : Thomas Chatterton Williams dans Charlie Hebdo (17/02/2021)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *