logo-article

Appelez-moi Nathan

Catherine Castro, Quentin Zutto

« Maman, papa, je suis Nathan. Lila n’existait que pour vous. Elle est une illusion, la vôtre. »

Nathan est né Lila, garçon dans un corps de fille. Un corps qu’il ne lui a jamais convenu et qui lui devient horrible lorsqu’arrive le moment de la puberté.

Avant de devenir Nathan le chemin est long et douloureux. Il faut réussir à mettre des mots sur son mal-être, sur le désamour, la colère que lui inspire son propre corps et sa poitrine naissante. C’est d’ailleurs une autre personne qui le comprend en premier avec les mots suivants :

« T’es pas lesbienne, mec. J’veux dire t’es une fille. Mais en vrai t’es un mec ».

Après avoir pris conscience de qui il est, de Nathan, il faut l’annoncer au monde. Aux amis, la plupart du temps compréhensifs. Aux parents qui ont tendance à confondre les choses, à voir dans sa décision une « crise d’adolescence » passagère.

Dans cette bande-dessinée sont abordés avec des mots très justes la dysphorie de genre que peuvent ressentir les personnes trans’. Les difficultés à se faire reconnaître et à se faire accepter mais aussi les différentes étapes d’une transition.Qu’il s’agisse de prendre des hormones ou de changer son nom administrativement, la route est longue pour revendiquer sa véritable identité.

Appelez-moi Nathan est un récit tout en délicatesse sur le rapport au corps et la transidentité.

A lire absolument !

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *