logo-article

Adam et Thomas

Aharon Appelfeld; illustrations Philippe Dumas

Deux garçons juifs pris dans les horreurs de la persécution nazie

L’histoire s’ouvre lorsque Adam et Thomas, 9 ans, sont chacun amenés dans une forêt profonde et y sont laissés avec de maigres fournitures. Les garçons s’y retrouvent et se rendent vite compte qu’ils y resteront cachés pendant très longtemps. Pratique et ingénieux, Adam connaît très bien la forêt. Calme et studieux Thomas apprend à suivre son exemple. Pour survivre à la faim, au froid et pour éviter d’être capturés, ils s’établissent dans un grand arbre. De là, ils voient les nazis pourchasser d’autres fugitifs. Les garçons apportent alors de l’aide quand ils le peuvent.

Avec cette histoire, Aharon Appelfeld raconte une version de sa propre histoire avec des détails descriptifs, faisant part de multiples souffrances et de dommages durables. Durant toutes ces épreuves déchirantes, les enfants parlent et agissent comme des adultes, comparant les philosophies et la religion, s’encourageant, essayant de comprendre l’incompréhensible. Il y a néanmoins quelques miracles tout au long du récit. Il est évident qu’il y a bien plus d’incertitude et de peur dans ces périls mais aussi beaucoup d’espoir à venir.

De nombreuses illustrations de Philippe Dumas jalonnent le récit. Elles se caractérisent par un doux crayonnage plutôt souple et démonstratif, le tout rehaussé de couleurs pastels. Cet ensemble permet de traduire avec beaucoup d’affects les atmosphères qui émanent du texte. Un livre qui vous nourrit, profondément puissant et émouvant.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *