logo-article

Solo Suites

Biréli Lagrène

C’est la première fois que le guitariste Biréli Lagrène, maitre incontesté du jazz manouche et de l’improvisation, enregistre un disque presque intégralement en solo.

Si vous vous demandiez ce que peut faire un guitariste de jazz virtuose seul dans un studio,  quand il ne pense à rien et laisse couler la musique de son cœur vers ses doigts : voici le résultat. C’est splendide et d’une élégance absolue ! Ces suites d’improvisation empruntent à la country, au folk, au blues avec des senteurs d’Amérique et de grands espaces.

Son jeu est d’une incroyable douceur. Il en émane sérénité, équilibre, de la nostalgie aussi : bref, une impression d’accomplissement.

À un certain âge, on se calme avec toutes ces notes qui défilent.

Voir la vidéo.

Il enchaine des ballades de sa composition (pour la plupart) ou tirées de grands standards  tels que « Caravan » (Duke Ellington), « My Foolish Heart » ( Bill Evans), « Put Your Dreams Away » (Frank Sinatra) ou encore « Angel from Montgomery » (John Prine). Dans ce dernier morceau il déroge au solo, mais c’est en beauté,  avec sa fille au chant et  le voici dédoublé à la basse et à la seconde guitare : l’apothéose !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.