L’auteur et son traducteur: une affaire de passion en littérature

- mj

logo-article
Bernard Simeone, écrivain et traducteur (Fonds Lyon Figaro BmL)

Le mois dernier se sont tenues à Arles les 38èmes Assises de la traduction littéraire organisées par l’Association pour la promotion de la traduction littéraire (Atlas). Cette association a à cœur de promouvoir la traduction littéraire. Traduire une œuvre littéraire, ce n’est pas juste transposer des mots dans une autre langue. La traduction est un travail sur une œuvre littéraire et le traducteur, par la lecture qu’il fait d’un texte et par les choix qui sont les siens, joue un rôle essentiel dans la diffusion des œuvres et des idées.

La Bibliothèque municipale de Lyon conserve les archives d’un traducteur incontournable de littérature italienne, Bernard Simeone. Le département Langues et Littératures met à l’honneur cet homme de lettres multi facettes, tour à tour écrivain, poète et romancier, critique littéraire et donc réputé pour ses travaux de traduction de littérature italienne.

La traduction était pour B. Simeone un engagement existentiel. On peut ainsi parler de véritable passion. « Pour que je traduise », écrivait-il en 1987, « il faut que le poème en italien m’habite, m’obsède». Ce travailleur acharné et amoureux de la littérature  a mené une réflexion riche sur la pratique de la traduction et de l’écriture de manière générale.

Bernard Simeone peut donc être considéré comme un génie de la création littéraire. En effet en l’espace de 16 ans seulement (1985-2001) on ne peut être que frappé par l’ampleur et la qualité de son travail. Sa disparition à seulement 44 ans en 2001 est une perte sèche pour la diffusion de la littérature italienne contemporaine en France.

La salle langues et littératures propose cette fin d’année une vitrine consacrée au formidable traducteur que fut Bernard Simeone.

 

Pour aller plus loin :

Bernard Simeone, Ecrire, traduire, en métamorphose, Verdier, 2014

Site de l’Atlas

Association des traducteurs littéraires de France (ATLF)

 

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “L’auteur et son traducteur: une affaire de passion en littérature”

  1. SIMEONE dit :

    Merci pour ce bel article et pour avoir realisee cette interessante vitrine a la Bibliotheque de la Part Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.