Le festival d'Avignon en revue

- temps de lecture approximatif de 4 minutes 4 min - Modifié le 01/06/2016 par le département Arts Vivants à la médiathèque de Vaise

JPEG - 40.7 ko
© Emile Zeizig, www.mascarille.com / Festival d’Avignon / 2013 / Festival In / Par les villages – Peter Handke – Stanislas Nordey

THEATRAL MAGAZINE (du 3 juillet au 5 septembre 2013, n°42)

- « Dossiers « Avignon le In » (p. 40- 55) et « Avignon le Off » (p. 56-69) : les personnalités marquantes de la 67ème édition du Festival
- Interview de Stanislas Nordey, metteur en scène et artiste associé qui a ouvert la 67ème édition du Festival avec le texte Par les villages de Peter Handke.

CAHIERS JEAN VILAR (n°115, juillet 2013)

- Présentation des 2 artistes associés au Festival d’Avignon 2013 : Stanislas Nordey et Dieudonné Niangouna (p. 66 à p. 77)

LE MONDE (jeudi 4 juillet 2013, n°21292)

- Article « Avignon, fer de lance des festivals de l’été » (supplément)

LIBERATION (vendredi 5 juillet 2013, n°9997)

- Festival d’Avignon, cahier spécial, 20 pages de sélection.

LIBERATION (mardi 9 juillet 2013, n°10000)

- Article « Avignon Liddell des jaunes » sur la performeuse espagnole Angelica Liddell qui entre douleur et colère présente en 2 volets sa vision de la Chine au festival. (p. 34-35)
- Article «  »Shéda », bouffé par les mythes » sur le texte Shéda écrit et mis en scène par Dieudonné Niangouna, artiste associé du festival. (p. 35)

TELERAMA (du 6 au 12 juillet 2013, n°3312)

- Interview de Stanislas Nordey (p. 4 à p. 8)

LES INROCKUPTIBLES (du 3 au 9 juillet 2013, n°918)

- Entretien avec Stanislas Nordey, et l’une de ses comédiennes, Jeanne Balibar. (p. 44 à p. 48)

MOUVEMENT : LA REVUE INDISCIPLINEE (n°70, juillet-octobre 2013)

- Dieudonné Niangouna, portrait et entretien (p. 42-49)

- Entretien avec Angélica Liddell, auteure et metteure en scène espagnole (p. 88-91)

L’EXPRESS (du 3 au 9 juillet 2013, n°3235)

Enquête sur le Festival d’Avignon
- « Grandeur et misère du OFF » (p. 64 à p. 67)
- « Etre ou ne pas être africain » (p. 68-69)
- « Angelica Liddell, rouge de colère » (p. 70)

POLITIS (du 4 au 10 juillet 2013, n°1260)

- Article « Avignon joue l’atout choeur » qui note que les directeurs du festival ont misé sur des pièces à voix multiples. (p. 22)

POLITIS (du 11 au 17 juillet 2013, n°1261)

- Article « A cris perdus dans la nuit » qui critique Par les villages de Handke et Shéda de Niangouna. Selon Gilles Costaz les 2 metteurs en scène Stanislas Nordey et Dieudonné Niangouna desservent leur sujet en se déployant longuement, sans relief ou dans la confusion. (p. 22)
- Article « Dans l’ombre du palais ». Lagarce, Gautier et de Pontcharra : une première sélection dans le off servie par des mises en scène étonnantes et saisissantes. (p. 23)

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *