Arts vivants

Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais que va-t-on voir à la télé pendant les fêtes ?

- temps de lecture approximatif de 5 minutes 5 min - Modifié le 07/09/2016 par le fonctionnaire inconnu

Vous vous êtes offert un nouveau téléviseur pour Noël mais vous avez oublié de faire des cadeaux à vos enfants ? Pas de problème, Arte a pensé à eux ! Les contes traditionnels sont revus par de grands metteurs en scène dans la formidable émission Pass Pass Théâtre.

Photo : Daniel Bauer (licence Creative Commons)
Photo : Daniel Bauer (licence Creative Commons)

- Blanche-Neige, mis en scène par Nicolas Lieutard, dimanche 25 décembre à 9h45 sur Arte.
- Chat perché, opéra rural, mis en scène par Caroline Gautier, adapté des « Contes du chat perché » de Marcel Aymé, une création de l’Opéra de Paris, un spectacle musical mêlant music-hall et art du cirque, lundi 26 décembre à 10h sur Arte.
- Peter Pan ou le petit garçon qui haïssait les mères, mis en scène par Alexis Moati, mardi 27 décembre à 10h sur Arte.

Voilà, avec ça, les enfants auront eu leur dose de télé pour les vacances (et s’ils contestent ce fait, faites-leur lire ceci), il est temps de (re)penser à vous. Lundi 26 décembre à 22h10 sur France 4, vous pourrez donc voir ou plutôt Le père Noël est une ordure mais dans sa version théâtrale. Et ça tombe vraiment bien, profitez-en, car notre DVD à nous de la pièce est en réparation et on ne devrait pas le récupérer avant le printemps…(Pour information, un DVD en « réparation », chez nous, ça veut dire « resurfaçage » ; et « resurfaçage », ça veut dire « nettoyage sévère réalisé par un prestataire externe dont on a pas eu de nouvelles depuis longtemps »). Et le printemps, ce n’est pas la meilleure période pour regarder le Père Noël est une ordure. Par ailleurs, il est à noter que la version théâtrale du Père Noël est une ordure est bien meilleure que la version cinéma. Dixit ma mère !

Mardi 27 décembre à 20h35 sur France 2
La vérité, pièce de Florian Zeller, diffusée en direct du Théâtre Montparnasse
Avec Christiane Millet, Patrice Kerbrat, Pierre Arditi et Fanny Cottençon.
Personnellement, j’adore Pierre Arditi mais je déteste Fanny Cotençon. Ne me demandez pas pourquoi. Il y a comme cela des antipathies que l’on ne s’explique pas. Au final, je vous la conseille mais il y a de fortes chances pour que je ne regarde pas cette pièce. Pourtant j’aimerais bien voir joué un texte de Florian Zeller, l’un des seuls dramaturges contemporains duquel on puisse avoir des nouvelles dans les magazines people

Mercredi 28 et Jeudi 29, rien.

Par contre, le vendredi 30 décembre 2011 aura lieu une soirée télévisée à ne pas louper si vous avez envie de rire (ou de vous étouffer) :

A 20h40 sur Arte, Clowns, un documentaire de Philippe Pouchain et Yves Riou
« La saga des clowns débute au XXe siècle, avec Charlie Chaplin, et s’achève aujourd’hui, avec James Thierrée, le petit-fils de Charlot. Entre ces deux figures, se dessinent les méandres de l’évolution de ces poètes de l’absurde à travers le monde, entre filiations et ruptures. De l’obsession de la perfection chez Popov ou Slava à la maladresse érigée en art chez les Fratellini ou les Semianyki, se déroule une vaste palette de talents comiques, mais aussi tragiques. Certains personnages furent plus complexes, comme Buster Keaton ou Jacques Tati, qui frappent par l’acuité de leur regard sur la condition humaine et incitent à penser, avec Fellini, que les clowns « endossent le ridicule de l’homme ». »

Vous pouvez enchaîner directement, toujours sur Arte, à 21h55 avec Une histoire naturelle du rire, autre documentaire au cours duquel vous découvrirez le travail de spécialistes de différentes disciplines contribuant depuis quelques décennies à l’élaboration d’une très sérieuse science du rire !

Mais je vous conseillerais plutôt de zapper à 22h05 sur France 5 pour voir le documentaire Il était une fois… « Le Père Noël est une ordure », retraçant l’histoire de cette pièce-culte, passée du café-théâtre au grand écran avec un succès transgénérationnel. De 21h55 et 22h05, cela vous laisse de toute façon 10 minutes pour savoir si le documentaire d’Arte vous intéresse ou non.

Il vous faudra après cela choisir – ou alterner – entre Gad Elmaleh sur TF1 à 23h15 pour son dernier spectacle Papa est en haut et Marc Jolivet sur France 3 à 23h10 pour son spectacle 40 ans de scène. Et vous pourrez alors vous coucher en ayant répondu à la question que tout le monde se pose : les humoristes sont-ils plus ou moins drôles que les clowns ?

Mais attention, car c’est seulement au soir du samedi 31 décembre que vous pourrez dire si vous avez passé une bonne année 2011 ou non. C’est là que tout se joue. Alors, pour que tout se termine bien, quelques conseils : commencez à allumer la télé dès le matin, à 7h35 sur France 3, et installez confortablement les bambins devant Magic circus show.

Faîtes les ensuite jouer dehors jusqu’à la tombée de la nuit.
Il sera alors temps de zapper sur le 32e festival du Cirque de demain à 20h35 sur Gulli.

L’émission se terminant aux environs de 22 heures, vous bénéficierez d’environ 30 minutes pour emmener tout ce beau monde au lit, ce qui devrait se faire sans efforts étant donné justement tous les efforts consentis de part et d’autre tout au long de la journée.

De retour dans votre canapé, viendra alors le moment tant attendu de faire revivre le souvenir de papy, lorsque vous passiez vos soirées de réveillon chez vos grand-parents et, qu’approchant minuit, alors que tout le monde commençait à somnoler, papy s’emparait de la télécommande et, pour une fois au courant de ce qui était diffusé à la télévision, retrouvait les filles du Crazy Horse à la même place que là où il les avait abandonnées l’année précédente…

Mais cette année, outre cette cérémonie commémorative fort émouvante, vous pourrez en même temps déclarer haut et fort votre attachement à la défense de la danse française contemporaine en général, et au travail créatif et iconoclaste de Philippe Decouflé en particulier.

L’année va bien se terminer.

Forever Crazy à 22h35 sur Arte.
« Variations sur le thème de la féminité, « Forever Crazy » consiste en une série de tableaux présentés par une troupe de dix danseuses de formation classique, qui se produisent vêtues de lumières. Hommage à Alain Bernardin, fondateur du « Crazy Horse », le show, sexy en diable évidemment, à mi-chemin entre l’art et le divertissement, se présente comme un kaléidoscope de beauté et de grâce, sur des chorégraphies signées (entre autres) Philippe Decouflé. »

Vous vous endormirez tardivement dans le canapé, vous n’aurez même pas besoin d’éteindre la télévision et demain aux aurores, quelqu’un viendra sûrement vous réveiller pour regarder, en ce dimanche 1er janvier 2012, à 8h45 sur la même chaîne, Arte, le Cirque du Soleil et son spectacle Delirium. Vous ne délirez pas, l’année commence bien. Et dans le cas contraire, il y a toujours le replay…

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *