Théâtre

Ah, si le papier avait été inventé après internet…

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 07/09/2016 par le fonctionnaire inconnu

A la médiathèque de Vaise, on n’a pas de catalogue qui, comme sur les sites web marchands type Amazon, permet aux utilisateurs de laisser des appréciations sur les documents empruntés. Mais on a des idées (enfin, du papier !).

© R. Bleton
© R. Bleton

 

A la médiathèque de Vaise, « on n’a pas de pétrole mais on a des idées » !

Depuis quelques semaines, il est en effet possible de noter les livres que vous avez lus, de la même manière que vous pouvez le faire sur ces sites web. Sauf que c’est sur une petite feuille de papier jaune insérée à la fin du livre ! Voir la photo de l’article !

Cette avancée capitale dans le monde de la bibliothéconomie (!!!) ne s’applique pour le moment qu’aux pièces de théâtre parues dans l’année.

Mais de cette innovation majeure, et si vous n’en avez pas encore mesuré toute la portée, vous pourrez en tirer plusieurs bénéfices…

Comme sur le web, vous pourrez donc :

  • faire connaître et partager votre avis avec d’autres lecteurs
  • garder une trace de vos lectures
  • avoir le plaisir de « critiquer pour critiquer » !!!

Mais, le papier possède en outre au moins 2 avantages sur le web :

1. Pour faire votre choix, vous n’avez plus besoin de faire de multiples aller-retour entre le numérique et le réel, entre votre ordinateur et les rayons de la bibliothèque. Vous prenez le bouquin dans les mains, vous jetez un œil sur la fiche jaune et vous avez directement la note, c’est aussi simple que ça.

2. Pour d’autres livres ça ne manque pas mais des avis de lecteur sur les pièces de théâtre contemporain, je ne voudrais pas avoir l’air de me moquer publiquement du géant américain du commerce électronique, mais, et vous me passerez l’expression, y’en a que t’chi !!! !

Pour conclure, je vous laisse donc avec cette réflexion du linguiste américain Geoffrey Nunberg :

« Si le livre avait été inventé après l’ordinateur il aurait constitué une avancée majeure. Ses qualités sont remarquables : légèreté, disponibilité, faible coût, fonctionnement sans consommation d’énergie, qualité d’affichage. De plus, le livre constitue une interface particulièrement bien adaptée à l’homme. Le cerveau de ce dernier possède en effet une excellente mémoire spatiale, qui lui permet de localiser approximativement une information ou une page après lecture »…

On espère d’ailleurs que vous saurez localiser la médiathèque de Vaise…. Parce qu’on vous y attend !

JPEG - 65.3 ko

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *