logo-article

Vivre ma vie

une anarchiste au temps des révolutions

Emma Goldman

Voici pour la première fois publiée in extenso en français les mémoires de l’anarchiste et féministe Emma Goldman.

Née en Russie, elle s’exila en 1885 aux Etats-Unis. Elle s’engagea dans les milieux libertaires et contre leur répression, puis fut expulsée et retourna au pays au moment de la Révolution de 1917. Choquée par l’écrasement de la révolte du Kronstadt, elle partit à nouveau, cette fois en Europe et passa quelques années en France à Saint Tropez, où elle écrivit ses Mémoires. D’une écriture belle et exaltée, elle raconte une vie passionnante, ne négligeant pas, telle une adepte de l’union libre et de la liberté sexuelle des femmes, la force et l’influence de ses relations amoureuses. Elle nous fait découvrir cette période intense de révolutions de la fin du 19e et du début du 20e siècle, où se croisèrent bien des grands noms : Jack London, Pierre Kropotkine, Léon Trotski… Entre journal intime et roman d’aventure politique, une œuvre admirable !

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *