logo-article

Un activiste des Lumières

Le destin singulier de Benjamin Lay

Marcus Rediker

Marcus Rediker nous convie à découvrir le destin original d’un personnage oublié et méconnu.

Benjamin Lay, anglais d’1,20 mètre bossu et difforme, fut un vrai activiste passionné et précurseur. Au début du XVIIIe siècle, il jetait du faux sang sur les propriétaires d’esclaves dans les assemblées quakers auxquels il appartenait. Il fut un activiste de l’abolitionnisme avant que ce mouvement n’existât, défendait une vision de l’égalité et s’opposait à la peine de mort. Un portrait original et attachant tant par l’homme dont il est question que par les causes défendues, une rencontre qui mérite le détour.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *