logo-article

Traité de la mort sublime. L’art de mourir de Socrate à David Bowie

Daniel Salvatore Schiffer

Avec David Bowie en fil rouge, une étude sur les meilleures façons de mourir avec élégance.

Philosophe épris du dandysme, l’auteur voit en Bowie le « dandy absolu », puisqu’il a fait de sa vie, mais aussi de sa mort, avec son album Blackstar, « pur tombeau métaphysique », une œuvre d’art. C’est l’occasion pour D. S. Schiffer de passer en revue ses artistes de prédilection, d’Epicure à Byron en passant par Bashung ou Warhol, nous offrant un florilège d’exemples et de citations. Faire de sa mort le parachèvement d’une vie apparaît alors chez ces « grands hommes » comme le plus sûr chemin vers l’immortalité.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *