logo-article

The Angels in Heaven done signed my name

Leo Bud WELCH

Un album de gospel blues par un vétéran de la musique Mississippienne

Né en 1932, Leo Bud Welch fait partie de ses nombreux bluesmen qui ne connurent qu’une gloire locale échappant au contrôle radar du succès médiatique. Welch commençe à jouer de la guitare a 10 ans, interprétant la musique du diable, avant de se tourner vers une musique plus recommandable et plus acceptable par sa communauté : le gospel. Il intègre un groupe qui semaine après semaine interprète la musique de Dieu dans les églises de son Mississippi natal, tout en exerçant le métier de bucheron. Quelques spécialistes en ethnomusicologie s’échangent bien son nom mais il reste inconnu. Pourtant il n’est jamais trop tard pour débuter une carrière discographique. En 2014, il a 81 ans et a force de ténacité un ami arrive à le faire recruter par Fat Possum label spécialisé en Blues qui le signe pour un premier album, puis un deuxième. Plus tard, il enregistre dans les studios de Dan Auerbach (The Black keys) quelques chansons, de celles qu’il joue depuis des décennies. La reconnaissance pointe son nez, il tourne en Europe et dans le monde. Mais Leo Bud Welch décède en décembre 2017. Deux ans plus tard Dan Auerbach publie sur son label Easy Eye Sound le dernier disque du musicien décédé et fait réaliser deux clips vidéo à base d’images d’archives. La voix est usée, sépulcrale et pourtant énergique et la musique est endiablée comme il se doit. Au final un mélange de delta blues, de gospel pratiqué dans les North Mississippi Hill pour un album parfaitement exécuté. Paix à son âme.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *