logo-article

Mains : ce que nous faisons d’elles et pourquoi

L’auteur est psychanalyste, mais il traque ici en anthropologue les changements « dans ce que les êtres humains font de leurs mains » de nos origines jusqu’à l’ère du numérique.

Les mains ne sont jamais en repos : elles saisissent, tapotent, travaillent, tuent, caressent (un smartphone, soi-même ou autrui) etc. En public, on se donne de la contenance en manipulant des objets, peut-être pour se protéger de la tentation de reporter ses mains sur son propre corps, ou d’agresser les autres. D. Leader note un regain d’intérêt pour les activités manuelles traditionnelles depuis les progrès de la dématérialisation et du virtuel. Selon lui, dire que l’activité des mains relève du pulsionnel ne suffit pas à expliquer cette agitation, qui semble inhérente à notre condition d’être humain, à la fois relié à autrui et séparé de lui. Le propos est clair et truffé d’exemples.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *