logo-article

L’espoir et l’effroi. Luttes d’écritures et luttes de classes en France au XXe siècle

Xavier Vigna

Xavier Vigna, spécialiste de l'histoire sociale, compare les écrits de (tract, témoignage, romans) et sur la classe ouvrière (état, police, patron, éducateur, sociologue) et montre qu’entre les deux se joue aussi un rapport de force.

Il part de l’idée d’une « centralité ouvrière » propre au XXe siècle où le sort du monde ouvrier engageait dans l’espoir ou l’effroi celui du pays tout entier. Il utilise le concept « d’orientalisme interne » et montre que l’ouvrier était décrit de la même façon que les « sauvages des colonies », dans un discours emprunt de racialisme et de moralité. Histoire de la domination sociale et de sa légitimation symbolique, histoire du lien entre monde ouvrier et monde intellectuel, histoire de l’engagement et des passions politiques… Cette relecture du XXe siècle français offre un ouvrage foisonnant, émouvant, agrémenté de nombreux extraits de textes parfois édifiants…

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *