logo-article

Le scandale de Strasbourg mis à nu par ses célibataires, même

André Bertrand et André Schneider

Beaucoup de papiers sur une grande table

Le brûlot de 28 pages rédigé collectivement par une petite dizaine d’étudiants activistes entre l’été et l’automne 1966, De la misère en milieu étudiant considérée sous ses aspects économique, politique, psychologique, sexuel et notamment intellectuel et de quelques moyens pour y remédier, est parfois présenté comme l’un des prémices de ce qui se produira dans le monde universitaire français, lors des journées agitées du printemps 1968.

En resituant l’épisode dans le contexte de l’époque, les deux auteurs décrivent longuement les conditions dans lesquelles est réalisée La Misère… A la fois témoins et acteurs, ils reviennent dans les détails sur la genèse et l’élaboration ainsi que sur la distribution et la diffusion de ce texte radical.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *