logo-article

L’Amexique au pied du mur

Enquête au cœur d’un fantasme

Clément Brault et Romain Houeix

La frontière entre les États-Unis et le Mexique à rebours de la vision du président américain.

Les deux journalistes avaient lu La Griffe du chien de Don Winslow et lorsque Donald Trump fit du « border wall » un argument majeur de sa campagne présidentielle, ils partirent eux aussi en campagne pour aller voir de plus près la frontière entre les États-Unis et le Mexique – lors d’un road trip de 3 200 km à la rencontre de ses habitants. Ils y ont trouvé des Mexicains qui ne sont ni des voleurs, ni des violeurs, ni des escaladeurs, et des Américains qui, loin de l’image du Texan bourru, sont nombreux à passer la frontière pour apporter des vêtements et de la nourriture aux Mexicains nécessiteux. « Qu’ils soient démocrates ou républicains, écrivent-ils, les habitants de la frontière ne veulent pas de cette barrière. Paradoxalement, il faut remonter, s’éloigner au nord de la ligne de démarcation pour voir l’idée recueillir des partisans. » Cette zone frontalière n’est en réalité ni tout à fait les États-Unis, ni tout à fait le Mexique, elle est le fruit d’une histoire commune et d’un métissage culturel dont les traces sont encore palpables – la Californie, l’Arizona, le Nouveau-Mexique et le Texas ont en effet appartenu au Mexique jusqu’en 1848 (guerre américano-mexicaine). Bien écrit, vivant et peu bavard, ce livre est un témoignage de première main sur un sujet qui a fait la une des médias durant des mois.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *