logo-article

La lutte et l’entraide

L'âge des solidarités ouvrières

Cette histoire de la solidarité ouvrière internationale commence avec l’Association internationale des travailleurs (AIT), fondée en 1864.

Ainsi, malgré la répression accrue depuis la Commune et la « nationalisation » des mouvements socialistes et syndicaux, les ouvriers tenteront de réunir leurs luttes. Du rôle primordial des anarchistes à l’échec de l’internationalisme face à la Grande guerre, de la question financière à celle de la grève générale, ce livre montre toute la force et la complexité d’une organisation internationale, qui se heurte à des oppositions idéologiques mais aussi à des différences culturelles et linguistiques. Selon l’auteur, nous sommes revenus à la situation de 1860, où la dissymétrie entre la mondialisation extrême du capital et la fragmentation très forte des mondes du travail à travers le monde, était si grande. Il invite à se remémorer cette histoire oubliée pour y trouver une sortie de l’impasse actuelle dans laquelle nous sommes, entre inégalités grandissantes et replis identitaires.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *