logo-article

Jean Jacob, l’homme de 120 ans

Doyen du genre humain 1669-1790

Antoine de Baecque et Jacques Berlioz

Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus...

Né en 1669 et véritable doyen de l’humanité ou usurpateur avéré et opportuniste ? Voici une enquête microhistorique, sociale et culturelle, menée rondement jusqu’au cœur des archives.

Les deux auteurs font la lumière sur le cas tout particulier de Jean Jacob, vénérable et vénéré centenaire jurassien, entré dans l’histoire en raison de son exceptionnelle longévité et de l’accueil que l’Assemblée nationale lui réserve en 1789. Les gazettes de l’époque racontent sa longue vie et la renommée de l’estimable vieillard est déjà considérable à cette date symbolique. Ses derniers mois en sont l’apothéose.

Comment et pourquoi, c’est ce que révèlent ces deux scrutateurs du passé.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *