logo-article

« Il faut s’adapter »

Sur un nouvel impératif politique

Barbara Stiegler

Une généalogie éclairante de cette injonction moderne et du sentiment diffus de retard de l’espèce humaine sur l’évolution du monde.

Cette colonisation du politique par le lexique biologique, Barbara Stiegler la fait remonter à Darwin et à sa théorie de l’évolution. Elle montre comment, en Amérique, l’interprétation de cette théorie a pu conduire à des conclusions diamétralement opposées. La controverse Lippman-Dewey des années 1930 oppose en effet deux conceptions : celle de Lippman, qui le conduit à privilégier un gouvernement des experts et une démocratie limitée à la représentativité, qui va sous-tendre le néolibéralisme ; celle de Dewey, qui s’appuie sur la non-linéarité de la sélection naturelle pour préconiser au contraire les initiatives collectives et la démocratie participative. Dans un texte dense mais très didactique, l’auteur éclaire notre présent et ses questionnements sur gouvernement « d’en haut » ou « d’en bas ».
Barbara Stiegler revient sur la situation actuelle et l’échec du néolibéralisme dans l’article d’Usbek & Rica « Il faut digérer l’échec de la « révolution » néolibérale « .

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *