logo-article

Dictionnaire infernal

Jacques Collin de Plancy

Ou bibliothèque universelle sur les êtres, les personnages, les livres, les faits et les choses qui tiennent aux apparitions, à la magie, au commerce de l'Enfer, aux divinations, aux sciences secrètes, aux grimoires, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux traditions et aux contes populaires, aux superstitions diverses et, généralement, à toutes les croyances merveilleuses, surprenantes, mystérieuses et surnaturelles.

Vade retro satanas!

Le Dictionnaire infernal de Jacques Collin de Plancy fait partie des œuvres majeures de l’occultisme et de la démonologie. Écrit à l’origine en 1818, ce livre était destiné à dénoncer les superstitions dans la France de la Restauration.  L’ouvrage, influencé par les philosophes des Lumières, voulait faire la part entre le folklore et les faits surnaturels troublants. Toutefois Collin de Plancy, converti au catholicisme en 1841, remaniera à plusieurs reprises l’édition première pour la rendre conforme au dogme de l’Église, mais aussi pour en faire un véritable dictionnaire avec des entrées.

Des noms de démons (Abraxas, Mammon…) aux différentes pratiques occultes (aéromancie, xylomancie…) en passant par les superstitions (sabbat, verveine…) ce dictionnaire est une référence pour les démonologues amateurs ou quiconque s’intéresse au fantastique.

De plus cette dernière édition de 1863  s’accompagne des gravures de Louis Le Breton qui donnent vie aux cortèges démoniaques tout au long de l’ouvrage.
En résumé, un ouvrage diaboliquement efficace !

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *