logo-article

Danser la peinture

Pour une contre-histoire dansée de l'art

Laurent Paillier, Philippe Verrièle

11 jeunes chorégraphes interprètent l’œuvre de 11 artistes plasticiens, figures reconnues de l’Histoire de l’Art. Une expérience singulière en forme de défi : comment « faire danser les arts plastiques » ?

Né de la collaboration entre un photographe et un critique de danse, l’ouvrage comporte 11 chapitres, chacun consacré à la rencontre entre un chorégraphe et l’œuvre d’un artiste plasticien.

De la friction entre ces deux univers est née une danse, interprétée dans le huis clos d’un studio et dont la trace se révèle à travers une série d’images. Chaque série de photographies est accompagnée d’un texte sur le plasticien et son rapport, plus ou moins proche, à l’art chorégraphique, ainsi que d’un entretien avec le chorégraphe à propos de ce plasticien et plus généralement, de sa relation aux arts plastiques.

De Kandinsky à Klein, de Pollock à Fontana… En feuilletant ce beau livre, on se plaît à voyager d’un univers à un autre, et à deviner au travers des photographies quel plasticien a été interprété. Les couleurs éclatent sur la page : blanc intense, giclures d’encre, bleu Klein et paillettes d’or ; les corps dessinent des lignes graphiques qui sculptent l’espace et se font œuvre d’art à leur tour.

A travers les paroles des chorégraphes, la danse se dévoile comme « moyen de connaissance », point de départ d’une recherche infinie.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *