logo-article

Comprendre une photographie

Ceci n'est pas un manuel. Mais de la poésie

John Berger (1926-2017)

était un « colporteur  » et un créateur rare : théoricien d’art iconoclaste, poète intuitif, perpétuel chercheur engagé, génie discret, polymorphe et capitale.

Ses essais sur l’art peuvent figurer aux côtés de ceux de Roland Barthes ou Susan Sontag.

Les Éditions Héros-Limite publient ici ses écrits sur la photographie : regard sur André Kertész, Ahlam Shibli ou Chris Killip, essais pour des catalogues d’exposition, correspondance avec Martine Franck…

Ici, rien d’une méthode universitaire ni d’un mode d’emploi pontifiant.
Mais une réflexion sensible, tendre, humaniste, décapante et toujours érudite. John Berger aborde le discours politique de la photographie ou l’importance de sa portée narrative, dans une forme audacieuse, de l’ordre du glissement.

Tout y est constellé et prolonge sa manière de penser l’image, son sujet majeur :« les murs entre les disciplines n’existent pas ».
Très attaché aux rapports entre écriture et visuel, John Berger a d’ailleurs écrit plusieurs livres de photographies avec le photographe Jean Mohr.

Quelque chose d’une certaine poésie. Celle qui convoque les questions sur « le Voir ».

 

 

 

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *