logo-article

Chapeaux : mode et savoir-faire

La petite ville de Chazelle-sur-Lyon, dans les Monts du Lyonnais a connu plusieurs siècles de prospérité grâce à la chapellerie de feutre de poil – lapin domestique, garenne et lièvre-.

Au début du XXe siècle, Chazelles-sur-Lyon connaît son apogée et devient la principale cité de production du chapeau de feutre de luxe en France (28 usines et 2 500 ouvriers en 1930). Sa renommée dépasse largement les frontières nationales avec des marques telles que Fléchet, France, Morreton. L’évolution de la mode d’après-guerre porte un coup fatal à cette industrie, dont le dernier représentant à Chazelles et en France a fermé ses portes en 1997. Le Musée du Chapeau, devenu depuis Atelier-Musée, ouvre ses portes en 1983. Sa création a suivi l’époque de déclin de la mono-industrie locale multiséculaire de la chapellerie. Il s’attache à la conservation de la mémoire chapelière et à la sauvegarde active des savoir-faire. Il est labellisé « Musée de France ».

Cet ouvrage propose un tour d’horizon de l’histoire du chapeau à travers sa symbolique, ses usages et l’histoire de quelques célèbres modistes, notamment une famille d’industriels novateurs qui donna naissance à des collections parmi les plus convoitées pendant des décennies. L’ouvrage aborde les outils et le savoir-faire du chapelier et présente les différentes collections du Musée de Chazelle-sur-Lyon.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *