logo-article

Les balles du 14 juillet 1953

Le massacre policier oublié de nationalistes algériens à Paris

Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris.

Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) ont été tuées et plus de quarante blessées par balles. Cette histoire est quasiment inconnue en France comme en Algérie. Ce livre est l’histoire d’une longue enquête au jour le jour contre l’amnésie, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné. Il prolonge et complète le film du même nom, et rend un hommage à ces victimes oubliées de colonisation, tombées sous les « balles du 14 juillet ».

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *