logo-article

Arts & Lettres contre l’esclavage

Marcel Dorigny

Le spécialiste de la colonisation, Macel Dorigny, nous propose dans ce très beau livre, une histoire de l'esclavage au travers de ses représentations artistiques.

Aux mots d’Edouard Glissant ou d’Aimé Césaire se joignent les gravures de William Blake ou plus proche de nous les toiles de Basquiat. Des artistes moins connus ont aussi la part belle tel le peintre guadeloupéen, José Pentoscrope, évoquant la figure héroïque de Toussaint Louverture. Les œuvres belles et brutales portent le message de l’inhumanité des traitements infligés.

De la figuration du navire négrier ou du corps de l’esclave, ô combien meurtri dans sa chair, à l’illustration d’une mémoire militante et vive (voir les sculptures de Jean-Claude Mayo au  Memorial de Saint Nazaire), ce livre trace l’histoire par l’art de ce que la romancière Maryse Condé nomme « l’abominable institution ».

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *