logo-article

Abélard, Héloïse et Bernard

Passion, raison et religion au Moyen Age

Georges Minois

Une interprétation de l’histoire d’amour parmi les plus célèbres du Moyen Age, voire de tous les temps, jouée par trois personnages issus de familles nobles : le professeur Abélard, intellectuel à la mode, son élève l’abbesse Héloïse à la fois son amante et inspiratrice de sa pensée, et le moine Bernard, futur saint. Voulant écarter toute intrusion de la raison dans l’univers de la foi, il défend la rigueur et la pureté spirituelles.

Les publications sur le sujet sont nombreuses, mais cet ouvrage apporte un point de vue singulier : tout d’abord, il renoue avec le contexte politique, social et culturel de l’époque des Capétiens. C’est le temps des croisades et de la réforme disciplinaire et morale du clergé, mais aussi de l’essor de l’enseignement des écoles de Chartres et de Paris qui bâtissent petit à petit le prestige des intellectuels à la fin du XIe et au début du XIIe siècle. La monographie de Georges Minois renverse les perspectives traditionnelles : jusqu’à présent, les historiens avaient plutôt tendance à penser qu’Héloïse resterait inconnue sans Abélard, c’est la thèse inverse qui est suggérée. Pleinement femme et pleinement intellectuelle, elle devient à la lumière de ce récit un modèle d’humanisme libéré.

L’histoire d’Abélard et d’Héloïse est donc beaucoup plus qu’une simple histoire d’amour. C’est un épisode significatif d’évolution intellectuelle du Moyen Age, auquel le moine Bernard apporte toute sa dimension socioculturelle : les trois personnages incarnent les courants qui s’affrontent à l’aube du XIIe siècle : les exigences d’une pensée rationnelle, celles de la sensualité qui se libère des conventions morales et les exigences de la foi traditionnelle.  C’est aussi l’individualisme naissant qui parle à travers ce trio mythique.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *