Une brève histoire de l’Amérique en chansons

- Modifié le 03/07/2019 par Yoann

Aujourd’hui, nous sommes le 4 Juillet, jour de l’indépendance et fête nationale des États-Unis.

L’occasion rêvée d’écouter en boucle The Star-Spangled Banner ou God Bless America ?

Pourquoi pas.

Mais si, comme Woody Guthrie, le patriotisme lénifiant vous ne vous emballe pas, nous vous proposons 4 titres pour revenir sur l’histoire des États-Unis  et se rappeler de la dimension révolutionnaire du 4 Juillet.

On ne peut donc pas passer à côté du magnifique This Land Is Your Land, dans lequel Guthrie expose en 1940 sa vision de l’Amérique.

Et si vous n’êtes pas adepte de folk-songs, vous pouvez toujours vous tourner, parmi les innombrables reprises de cette chanson, vers la version soul de la regrettée Sharon Jones:

En 1957, dans West Side Story, le sujet divise. Alors que certaines vantent le rêve américain,  d’autres doutent que cette terre soit la leur, et voient l’Amérique sous un jour plus sombre:

Vingt ans plus tard, en 1975, Gil Scott Heron nous livre, dans Winter In America, une vision encore plus pessimiste de l’évolution de son pays.

Et 2018 enfin, Childish Gambino dresse un tableau encore plus sombre de la situation des Etats-Unis dans This is America, montrant que la route est encore longue avant que le préambule de la constitution des États-Unis ne se réalise.

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *