Picasso en habit de lumière.

- Modifié le 27/12/2018 par R.V.

logo-article
Picasso

Depuis 2012, Culturespaces propose chaque année, sur le site des Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence, une exposition artistique immersive, spectacle total mêlant image numérique et musique, selon le dispositif Amiex.

 

Commencé avec le tandem Gauguin-Van Gogh, le cycle de découverte de l’art sous une forme innovante pour tout public, vient de s’achever en début d’année par la présentation de Picasso & les maîtres espagnols.

Ce dernier programme comportait deux spectacles qui s’enchaînaient : l’un, d’une trentaine de minutes, Picasso & les maîtres espagnols, l’autre, plus court, Flower Power La Culture Pop, hommage graphique au mouvement Flower Power. Dans une autre carrière attenante, un court métrage de 16 minutes retrace la vie de Jean Cocteau qui a réalisé dans ces lieux mêmes son film Le Testament d’Orphée.

 

La projection des images se fait contre l’ensemble des parois des carrières, du bas jusqu’en haut, et aussi sur la totalité du sol. Les images courent d’une paroi à l’autre et des détails à l’intérieur de chacune peuvent soudain s’animer. Les musiques, choisies pour chacun des thèmes développés, dialoguent avec les images, et contribuent à l’immersion du visiteur, libre de déambuler à sa guise ou de s’arrêter un instant quand une perspective l’intéresse.
La vision des peintures en grand format est déjà une découverte fascinante. Mais chaque spectacle propose en plus un éclairage très intéressant sur le contexte culturel dans lequel chaque peintre a travaillé. Et c’est à une histoire sensible de l’art à laquelle nous sommes conviés. Pour Picasso & les maîtres espagnols, ce sont les racines ibériques de Picasso qui sont évoquées : les scènes champêtres et populaires peintes par Goya, les jardins enchanteurs par Rusiñol, les portraits réalistes par Zuloaga et la lumière méditerranéenne et ses effets par Sorolla.

Prochains spectacles, du 1er mars 2019 au 5 janvier 2020 :

Programme court : Japon rêvé, les images d’un monde flottant.

« Japon rêvé est un voyage dans le Japon de l’imaginaire commun, celui des geishas, des samouraïs et des esprits, qui trouve sa source dans les estampes japonaises qui ont commencé à circuler en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, à l’occasion de l’ouverture des échanges commerciaux entre l’occident et le Japon. »

Programme long : Van Gogh, La nuit étoilée.

« Les Carrières de Lumières mettent à l’honneur les œuvres de Vincent van Gogh (1853-1890) qui peignit pendant les 10 dernières années de sa vie plus de 2000 tableaux, aujourd’hui dispersés à travers le monde. Sur les 7000 m² des Carrières, cette nouvelle création visuelle et sonore retrace la vie intense de l’artiste fasciné par les teintes chaudes et colorées de la Provence. »

La visite achevée, les attraits touristiques de la région des Alpilles sont nombreux. Le village des Baux-de-Provence, avec ses 22 monuments classés, dont le Musée des Santons et le Musée Yves Brayer, que l’on peut apprécier dans son écrin du panorama du Val d’Enfer, est l’un des plus beaux villages de France. Le village de Maussane-les-Alpilles est au centre des terroirs où règnent trois Appellations d’Origine Contrôlée pour l’huile d’olive et les olives, ainsi que l’AOP « Baux de Provence » pour les vins. Tout près également, Fontvieille abrite le Moulin de Daudet et le château de Montauban.

Les Baux-de-Provence

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *