Musée des Tissus : un projet pour une « renaissance »

- Laurent D

logo-article
Edith Meusnier, Sarabande. Musée des Tissus, Lyon, hiver 2007-2008

Après trois ans d’incertitude, la possible fermeture du Musée des Tissus, annoncée fin 2014, n’est plus d’actualité. « Il n’était pas question de donner un coup de balai à l’histoire » a déclaré le 9 octobre Emmanuel Imberton, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon Métropole actuelle propriétaire et gestionnaire des lieux.

M. Imberton a annoncé la cession du Musée pour un euro symbolique à la région Auvergne-Rhône-Alpes, à charge pour cette dernière d’assurer sa «renaissance». La région s’engage à hauteur de 10 millions d’euros au financement de la rénovation des deux hôtels particuliers; l’Hôtel de Villeroy et l’Hôtel de Lacroix-Laval. Des travaux pourraient débuter en 2019 selon le président du conseil régional, Laurent Wauquiez.

« Il y a un point sur lequel il n’était pas question de négocier, c’était celui de la dispersion et le désossement des collections » avait tenu à faire savoir Emmanuel Imberton. Les collections du Musée seront donc maintenues dans leurs murs actuels.

Le Musée des tissus de Lyon accueille de 60.000 à 80.000 visiteurs par an et retrace 4500 ans d’histoire du textile.


Dans les collections de la bibliothèque

BNF Gallica (documents en PDF)

Sur la base Europresse vous pourrez consulter tous les articles parus sur le journal le Progrès couvrant cette actualité.

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.