Moustiques et coronavirus

- par Sabine Cap'Culture Santé

logo-article
ekamelev-sZIjgg4Peu0-unsplash Photo by Егор Камелев on Unsplash

Avec le beau temps, voici le retour de ces affreux piqueurs, les moustiques. En ces temps d’épidémie et de confinement, surgit la question, bien légitime, de certain.e.s internautes : Le moustique peut-il être vecteur du virus ? Un non unanime émane de la communauté scientifique. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles dans le bercement agaçant des zonzons des maringouins, nommé ainsi en d’autres contrées.

Extraits choisis du journal belge lesoir.be :

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) l’affirme, « le nouveau coronavirus ne peut être transmis par piqûre de moustique ». « Le covid-19 est un virus respiratoire qui se propage principalement grâce aux gouttelettes projetées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, aux postillons de salive ou à l’écoulement nasal »

Même si un moustique se nourrissait du sang d’une personne atteinte par le coronavirus, il « digérerait tranquillement ce virus, comme il le fait pour tous les pathogènes non adaptés présents dans le sang qu’il consomme habituellement ».

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *