L’ornement est un crime

- Modifié le 21/09/2018 par R.V.

logo-article
L'ornement est un crime

L’exposition «  L’ornement est un crime » se tient jusqu’au 6 janvier 2019 à la Cité du design de Saint-Étienne. Mettant en exergue le titre du livre Ornement et crime d’Adolf Loos, publié en 1908, cette exposition montre un panorama du design, du milieu du XIXe à la fin des années 60, à partir des collections très riches du Musée d’Art Moderne et Contemporain.

Le parcours commence par la reconstitution d’un salon bourgeois qui évoque la situation dénoncée par Adolf Loos, celle d’une ornementation des objets du quotidien devenue incongrue à l’époque moderne. Puis on entre dans un espace ouvert et lumineux, où est proposé un cheminement en 10 stations, à la fois chronologique et thématique. C’est toute l’histoire du design permis par l’industrie moderne qui défile : du mobilier en kit conçu par Michael Thonet, au design industriel minimaliste théorisé par Dieter Rams.

Chaque espace thématique expose, avec une grande visibilité, une sélection rigoureuse d’objets emblématiques, parfois agrémentés d’œuvres d’art (peintures, sculptures ou photographies) ou contextualisés par une vidéo.

Les plus grands noms du design – de Josef Hoffmann à Pierre Paulin, en passant par Gerrit T. Rietveld, Le Corbusier, Jean Prouvé, Charles et Ray Eames, Raymond Loewy – sont représentés par des œuvres majeures dans une scénographie agréable, et l’effort pédagogique est sensible.

Pour aller plus loin

Le dossier de presse de l’exposition.

Dans les collections de la bibliothèque municipale de Lyon

Dictionnaire international des arts appliqués et du design / collectif sous la direction d’Arlette Barré-Despond.

Outre les entrées biographiques, le dictionnaire propose des entrées thématiques sur les mouvements historiques, les institutions professionnelles, les expositions, le vocabulaire, les matériaux, les théoriciens, les pays, etc.

L’art du design : de 1945 à nos jours / sous la direction de Dominique Forest.

Histoire mondiale du design, de l’après-guerre à nos jours. Partant du fait que l’évolution du design ne s’est pas traduite, en Europe, aux Etats-Unis ou en Asie, ni dans les mêmes formes ni dans les mêmes temps, l’éditeur scientifique a demandé à chacun des spécialistes retenus d’apporter un éclairage spécifique dans les limites de leur étude. Les illustrations en grand format participent grandement à la connaissance du sujet.

Le design : histoire, principaux courants, grandes figures / Anne Bony.

Dans l’excellente collection Comprendre et reconnaître, cet ouvrage consacré au design dresse un panorama international et historique du design, de 1851 au début du XXIe siècle. Plus qu’un catalogue d’objets, le livre envisage l’histoire du design sous tous ses aspects : esthétique, social et politique, histoire des techniques et des matériaux, histoire du système commercial et du système production-consommation.

Tout sur le design / sous la direction d’Elizabeth Wilhide.

Ouvrage pédagogique, avec repères chronologiques, biographies de designers, glossaire, illustrations détaillées. 150 objets décryptés, de la machine à vapeur de James Watt, en 1763, à une vertèbre imprimée en 3D, en 2014.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *