Le GRAND art, de la globalisation de l’art contemporain

- par Dalli

logo-article
Chéri Samba, Water Problem, 2004, Acrylique sur toile, 135 × 200 cm. The Museum of Modern Art, New York. CAAC-The Pigozzi Collection. Promesse de don de Jean Pigozzi, 2019. Photo courtesy ©CAAC – The Pigozzi Collection

Jean Hubert Martin redit (dans Art press, trente ans après l’exposition les magiciens de la terre ) la place laissée à l’art non occidental dans nos institutions et expositions.

Il défend le cosmopolitisme artistique et la reconnaissance des oeuvres ethnologiques et artisanales, dénonce la conception occidentale de l’art souvent ethnocentrée, élitiste, parfois…coloniale !

la CAAC (Contemporary african art collection)  de Jean Pigozzi  (plus de 10 000 pièces africaines collectionnées) cède 45 pièces contemporaines  au Moma  qui a réouvert ses portes en octobre, une occasion de rendre visible et accessible cette production et de valoriser ainsi le  « slow art ».

Synapses :

The Decelerator Helmet Lorenz Potthast

Voir le voir

à partir d’une série d’émissions de télévision de la B.B.C / réalisées avec la collaboration de John Berger

« l’espace visuel par essence n’a pas de propriétaire » Ludwig Wittgenstein

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *