Le CMTRA, créateur des « Jeudis des musiques du monde »

- Modifié le 23/07/2019 par B. Yon

logo-article
LESJEUDISDESMUSIQUESDUMONDE

Chaque été à Lyon, ce festival attire un public croissant. Et pour cause, des concerts (presque) tous les jeudis de juillet à août dans un joli parc arboré, avec une programmation d’aussi bonne qualité, à prix libre ou gratuit, comment résister ?

Nous devons cet évènement au CMTRA, le Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes, qui depuis plus de 20 ans œuvre à nous faire découvrir ces musiques venues du monde entier. Le festival reflète la diversité musicale présente dans notre région. C’est une des nombreuses actions menées par cette association crée en 1991. L’objectif premier du CMTRA est la préservation et la valorisation des archives sonores. Collecter, mettre en réseau, améliorer la visibilité, partager ses fonds sont autant de missions que s’est donné l’association.

Missions compliquées de par la nature même de ce patrimoine, immatériel. Les conditions de sa transmission et de sa conservation sont difficiles à établir. Compliquées aussi par la diversité de ses thématiques et de ses provenances : témoignages historiques, récits de vie, histoire industrielle des territoires, artisanat et savoir-faire, traditions musicales, festives et linguistiques, contes et paysages sonores. De Savoie, de Haute-Savoie, de l’Ain, de la  Drôme, de la Loire, et aujourd’hui du Cantal ou de l’Allier. Comment apporter un traitement harmonisé en tenant compte de toutes ces contraintes ?

C’est ce à quoi le CMTRA tente de répondre.

En 2015, un réseau documentaire régional dédié aux archives sonores a été créé, regroupant les 14 structures régionales détentrices de ce type d’archives, afin de mutualiser les outils et les compétences de chacun. La coordination de ce réseau est assurée par le CMTRA. Beaucoup d’actions sont menées, tout au long de l’année, comme des rencontres et des ateliers interprofessionnels, des actions de valorisation avec la publications d’atlas sonores, l’organisation de concerts, de cours et de stages, de rencontres entre musiciens.

N’hésitez pas à aller découvrir par vous-même toutes les actions menées par le CMTRA et les acteurs qui œuvrent pour nous transmettre ce trésor patrimonial si fragile que sont les archives sonores.

Et si vous voulez découvrir le festival, c’est par ici : Les jeudis des musiques du monde

Et aussi, à la bibliothèque :

La Guillotière, des mondes de musiques

Chants à l’air libre

Maghreb Lyon

Voix des Alpes du Nord 

Cévennes : Le pays de Cèze

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *