L’art naïf

- Modifié le 21/09/2019 par FC

Musée Maillol/Gallimard

Le 11 septembre 2019 s’ouvre au Musée Maillol une exposition consacrée à l’art naïf. « Sur les pas d’Henri Rousseau et de Séraphine Louis, l’exposition vise à sortir de l’oubli une constellation d’artistes tels qu’André Bauchant, Camille Bombois, Ferdinand Desnos, Jean Ève, René Rimbert, Dominique Peyronnet et Louis Vivin  » et illustre « un pan souvent négligé de l’histoire de l’art de l’entre-deux guerres. »

  • Qu’est-ce que l’art naïf ?

– Le musée de Nice définit l’art naïf dans son paragraphe Mais pourquoi art « naïf » ?

– Le musée d’art naïf de Vicq en Île-de-France, lui, (musée actuellement fermé) le présente ainsi.

– Wikipedia en a aussi sa vision.

En octobre, paraîtra le n° 19  de la revue Marges consacré aux arts considérés comme mineurs.

  • De nombreux musées conservent des collections d’art naïf :

– le Musée international d’art naïf de Nice

– le Musée d’Art Naïf et des Arts Singuliers de Laval

– le Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers

– le Musée d’Art Naïf, MAN de Béraut (Gers)

– le Musée international d’art naïf de Magog (Canada), avec sa page « collections » présentant les visuels de ses œuvres

– le Musée d’Art Spontané de Bruxelles

– il existe aussi un festival des artistes naïfs à Verneuil-sur-Avre. Cette année, il a eu lieu du 13 Avril au 5 Mai 2019.

  • Un article de Télérama concernant l’exposition au Musée Maillol

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *