Goscinny, profession génie

- par Boxer

C’était le 23 janvier dernier, dans un square du 16ème arrondissement à Paris. Sous un beau ciel bleu d’hiver, on inaugurait pour la première fois dans la capitale des Arts la première statue à l’effigie d’un grand auteur de bande dessinée : le grand (pas par la taille), l’indispensable, le considérable René Goscinny (1926-1977).

On distingue sur la statue de bronze, réalisée par le sculpteur Sébastien Langloÿs, quatre petits personnages sculptés : Astérix, Lucky Luke, Iznogoud et le Petit Nicolas.

Bel hommage s’il en est à l’un des grands artistes du XXème siècle qui restera comme un scénariste de génie, maniant l’humour comme personne, et le directeur légendaire du journal Pilote.

En 2019, le dernier album d’Astérix fut le livre le plus vendu en France.

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *