George Benjamin invente l’opéra shakespearien

- Modifié le 17/04/2019 par Ralf du département Arts Vivants à la médiathèque de Vaise

On le compare au grand compositeur Benjamin Britten (1913-1976) mais le compositeur britannique George Benjamin (né en 1960) est en train de se faire un prénom !

C’est en tout cas le plus «français» des compositeurs britanniques, élève surdoué d’Olivier Messiaen et révélé par Pierre Boulez. Et depuis le début des années 1990, chacune de ses créations est présentée par la critique comme une oeuvre majeure de notre temps.

Son opéra précédent, Written on skin, avait connu un franc succès critique aussi bien que public. Avec ce Lessons in Love and Violence, inspiré du théâtre shakespearien, créé en 2018, il suscite désormais une forte attente de tous les fans d’opéra.

Preuve que son association renouvelée avec le dramaturge anglais Martin Crimp et la metteuse en scène Katie Mitchell fait des merveilles !

Lessons in Love and Violence est joué en mai 2019 à l’Opéra de Lyon.

Le DVD du spectacle est d’ores et déjà disponible dans nos rayons.

Vous pouvez aussi retrouver le DVD de Written on skin et le CD de Into the little hill, son premier opéra composé en 2006.

Pour aller plus loin :

  • Tous nos documents concernant George Benjamin
  • Tous nos documents concernant Martin Crimp (régulièrement traduit par Philippe Djian)

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “George Benjamin invente l’opéra shakespearien”

  1. J’avais eu la grande chance d’assister à une représentation de « Written on skin », un excellent souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *