Enfants & Ecrans

- par Sabine Cap'Culture Santé

Suite à la parution de l’ouvrage de Desmurget, la fabrique du crétin digital, le magazine Télérama s’empare du sujet brûlant de l’omniprésence des écrans chez les enfants. Extraits de la psychanalyste Sophie Marinopoulos, qui a remis en Juin 2019 un rapport sur la santé culturelle des tout-petits : « Je ne suis pas opposée aux écrans, nous sommes une génération « écrans », en revanche, l’utilisation de l’écran comme évitement de la relation, cela pose problème. On voit beaucoup de parents qui collent un téléphone ou une tablette entre les mains des enfants pour qu’ils ne fassent pas de bruit, pour qu’ils ne nous dérangent pas. Ils sont complètement hypnotisés. Et donc ni eux ni nous, adultes, ne sommes confrontés à la relation. On parle d’enfants instables, mais moi je questionne une société où des enfants doivent trouver des tas de stratégies pour avoir notre attention, susciter notre parole à leur encontre. » Sophie Marinopoulos parle de malnutrition culturelle, une absence de lien et un manque de relation parents / enfants. Conséquence : les tout-petits ont un rapport au langage problématique, sont en difficulté dans la gestion de leurs émotions, toujours en quête de la relation dont les adultes, à leur insu, les privent. Et, « Quand on a pas les mots, on tape« .

Un dossier du magazine Télérama à retrouver en intégralité, si vous êtes abonné, sur l’onglet numérique Europresse de la Bibliothèque de Lyon avec votre numéro d’adhérent !

Sur le même sujet, à retrouver dans nos rayons :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *