Beaucoup de bruit pour Ostermeier

- Modifié le 25/10/2018 par Hélèna D.

En cette rentrée, Thomas Ostermeier fait beaucoup parler de lui avec sa mise en scène de La Nuit des Rois de William Shakespeare à la Comédie-française. Ce célèbre metteur en scène allemand est connu pour ses relectures radicales de Shakespeare et d’Ibsen. Si certains parlent de chef d’œuvre, d’autres y voient une lecture graveleuse de la comédie de Shakespeare. Le fait que la plupart des comédiens soient, on ne sait pourquoi, juste vêtus de slip à poche ou boxer short, a énormément choqué.

Thomas Ostermeier est un des metteurs en scène les plus dynamiques de la jeune génération allemande. Après sa formation à Berlin, entre Beaux-Arts, musique et art dramatique, il a tout juste 30 ans quand il est nommé à la direction de la Schaubühne de Berlin en 1999. Sa reconnaissance internationale est fulgurante grâce à son travail novateur mené à la Baracke du Deutsches Theater et à des rencontres déterminantes.

Chacune de ses 3 à 4 mises en scènes annuelles est l’occasion d’explorer de nouvelles formes, dans une perpétuelle recherche influencée autant par Meyerhold, Eisenstein que par Artaud.

En France, il s’est fait connaître grâce à ses mises en scène de Woyzeck en 2004, d’Hamlet en 2008, puis de Richard III en 2015 au Festival d’Avignon.

Le théâtre de Thomas Ostermeier est engagé, critique et vivant. Dans ses mises en scène il se préoccupe autant de la place de l’homme dans la société que de grandes questions existentielles.

Pour en savoir plus sur Thomas Ostermeier

Partager cet article

Poster un commentaire

2 thoughts on “Beaucoup de bruit pour Ostermeier”

  1. Jean Muller dit :

    Une mise en scène spectaculaire et engagée sublimée par la performance scénique des artistes dont le très grand Denis Podalydès.

    1. Hélèna D. dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. C’est vrai que l’on peut saluer la performance et l’engagement de l’ensemble des acteurs, notamment Denis Podalydès, mais aussi Christophe Montenez, Sébastien Pouderoux, Laurent Stocker, Georgia Scalliet ou Adeline d’Hermy.
      L’équipe Arts vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *