Marionnettes

Théâtres de marionnettes au cœur des Ardennes

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 22/09/2016 par Dominique

Le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes, fondé en 1961, ouvert au public en 1972 n’a cessé de prendre de l’ampleur. C’est grâce à Jacques Félix, amateur passionné et découvreur infatigable, que le Festival de Charleville-Mézières est devenu le rendez-vous incontournable des marionnettistes, des programmateurs et des publics du monde entier. Festival triennal depuis 1976, il devient biennal en 2009.

La 18ème édition du Festival mondial des théâtres de marionnettes, s’est déroulée du 18 au 27 septembre 2015. 10 jours pendant lesquels le cœur de Charleville-Mézières, la capitale des Ardennes, a battu au rythme des spectacles de marionnettes. Plus de 150 compagnies venues de 28 pays différents, nous ont fait découvrir leur création.

Les théâtres de marionnettes contemporains surprennent par leur dynamisme et leur diversité. Toutes les techniques, tous les genres y sont accueillis : théâtre d’objets, d’ombres, ou de papier, utilisation d’écran ou de castelet, marionnettes kokoshka, bunraku, à prise directe, à gaine, portées, à fils, à tringle… Les spectacles traditionnels côtoient les formes les plus modernes.

Voici quelques unes des créations auxquelles j’ai assisté et qui me semblent représentatives de ce foisonnement :

-« La scène du pont Modori » de la compagnie japonaise Hitomiza Otome Bunraku, nous entraînent dans un conte traditionnel en langue originale. Le dépaysement est assuré !

-« Far away, far away » de la compagnie du Bolshoi Puppet Theatre, une adaptation de contes qui mêle plusieurs techniques. Un spectacle poignant !

-« Count to one » de la compagnie iranienne Yase Tamam, est une recherche sur l’exploration de la matière, avec le façonnement sur scène de figurine d’argile par trois acteurs. Un moment de pure poésie !

- Et enfin un spectacle intimiste de la Compagnie Les anges au plafond intitulé « Du rêve que fut ma vie » où la vie de Camille Claudel nous est suggérée avec intensité grâce à une comédienne, du papier et une contrebassiste.

Je n’ai vu qu’une infime partie des 580 représentations qui ont eu lieu à Charlevilles-Mézières cette année, mais suffisamment pour me faire une idée de la richesse des arts de la marionnettes. Alors vivement la 19ème édition qui aura lieu en 2017 !

Pour aller plus loin

-Notre page ressource sur les marionnettes [Article en ligne]
-Photos de marionnettes kokoshka [Sur le Portail des Arts de la Marionnette]
-Le Festival mondial des théâtres de marionnettes [Article en ligne sur France Inter.fr]
-Balade au fil des marionnettes à Charleville-Mézières [Article en ligne sur le Monde.fr]

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Théâtres de marionnettes au cœur des Ardennes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *