Théâtre

Bibliographie de pièces de théâtre sur le monde ouvrier

- Modifié le 28/07/2018 par Dominique

À l'heure de la rationalisation de la production dans les entreprises, des logiques comptables, des plans de licenciements et des plans sociaux, et parce que cette année, c'est le cinquantième anniversaire de la révolution de Mai 1968, il nous a paru intéressant de vous proposer une bibliographie de pièces sur "le monde ouvrier". Nous avons sélectionné plutôt des pièces de théâtre contemporaines et pour un public adulte.

Outils de travail©Jacques Mignon
Outils de travail©Jacques Mignon

En 2007, les ouvriers représentent en France encore 23,1 % de la population active, soit 6,7 millions de personne. Malgré leur forte présence dans le champs social, ils ont une faible visibilité dans tous les champs de la représentation : politique, médiatique, artistique et culturelle. Cependant depuis la crise de 2008, leur entrée en scène devient proportionnelle au nombre de plans de licenciement dans le secteur industriel.

Dans le texte de théâtre, le monde ouvrier surgit à l’endroit même de son exclusion, entre lutte et désolation.

Aussi vous trouverez dans cette bibliographie tout d’abord des pièces qui dépeignent et témoignent de la vie ouvrière, souvent passée. Puis des pièces qui traitent d’un leitmotiv dans l’histoire de la vie industrielle : la rentabilité. Cette dernière implique la constance de la lutte. Le statut des ouvriers ne cesse d’évoluer, et leur travail de se transformer… Jusqu’à la fermeture définitive des usines et à la création de no man’s lands industriels.

La vie ouvrière en image

-Sucre / Hugo CLAUS / 1958 [Livre]
Comédie psychologique
Cette pièce naturaliste, relate le dur labeur des ouvriers agricoles en France.

-En pièces détachées / Michel TREMBLAY / 1972 [Livre]
Le quotidien de familles ouvrières dans le Montréal des années 1960, avec ce que cela comporte de drames, de crises, et en sourdine, les commentaires des voisines. Une collectivité sous la loupe.
Comédie psychologique
Distribution : 7 hommes + 10 femmes

-Usinage / Daniel LEMAHIEU / 1983 [Livre]
Il s’agit d’une histoire de la vie ouvrière en forme de polyphonie et de soliloque. L’auteur y montre sans faux-semblants, l’entre-travail, les fêtes et les rites, les dimanches heureux ou tragiques. Entre gaieté et tristesse, il traque avec une affectueuse lucidité les langages et les comportements. Le texte est tissé de jeux d’assonances, d’associations, et de ricochets de sens et de sonorités.
Distribution : 5 hommes + 5 femmes

-Les belles-sœurs / Michel TREMBLAY / 1992 [Livre]
Comédie psychologique
Dans les années soixante, quinze ouvrières canadiennes vivent toutes sortes de malédictions : la sexualité, l’amour libre, les filles-mères, les clubs. Elles se réunissent pour un marathon de collage d’un million de timbres-primes. Triviales, hypocrites, odieuses et méchantes, elles se lancent leur quatre vérités à la figure. Sa construction rigoureuse fait alterner les monologues, où les femmes s’individualisent, et les chœurs, où une collectivité nauséeuse offre une dérision du lyrisme.
Une de nos pièces coups de cœur !
Distribution : 15 femmes

-D’siré / Daniel LEMAHIEU / 1997 [Livre]
Parlerie ouvrière
Sur le monde du travail… Comment ça parle un ouvrier ? Et de quoi ?
Distribution : 1 homme

-Le brame des biches / Marion AUBERT / 2010 [Livre]
L’auteure peint une fresque historique, humaine, sociale, mais aussi comique, retraçant l’histoire de l’industrie textile dans les Vosges du XIXe siècle. Elle met en scène Mathilde, l’épouse d’un grand manufacturier, et Clara, l’ouvrière à la vie misérable. Toutes deux sont à la recherche de liberté et d’une vie plus exaltante.
Également disponible en DVD

Rentabilité, j’écris ton nom

-L’usine / Magnus DAHLSTRÖM / 2002 [Livre]
La pièce décrit le quotidien d’un groupe d’hommes et de femmes employés dans une usine sidérurgique. À la suite de la mise en place d’une stratégie de rationalisation de la production, un accident se produit. Alors les langues se délient. Dans un huis clos, l’auteur dit la violence des rapports humains régis par un ordre social impitoyable. La pièce traduit la fin des utopies. La forme est immédiate, brute, démunie de toute fioriture et d’un humour salvateur.
Théâtre suédois
Distribution : 5 hommes + 4 femmes

-Flexible, hop, hop ! / Emmanuel DARLEY / 2005 [Livre]
Comédie burlesque
Cette pièce raconte l’histoire de deux employés d’usines aux prises avec une main d’œuvre bon marché : une pépinière de réinsertion ! Mais il se pourrait qu’à l’heure de la financiarisation des entreprises, cela coûte encore trop cher de produire, pour les chefs de l’entreprise.
Une de nos pièces coup de cœur !

-Un cigare dans la bouche de Tolstoï / Nilo CRUZ / 2007 [Livre]
L’action de la pièce se situe en 1929 en Floride. La coutume veut encore que dans les fabriques de cigares, les ouvriers écoutent la lecture d’un texte, d’un grand auteur. Certains commencent à exiger de la rentabilité. L’auteur situe ses personnages à une époque où le cigare se fait supplanter par la cigarette et la littérature par le cinéma.
Ce texte a reçu le prix Pulitzer en 2003.
Distribution : 4 hommes + 3 femmes

-Une journée chez Fukang / Zhuoer ZHU / 2014 [Livre]
Frappée par l’éxode des campagnes vers les villes, un jeune pêcheur vient « battre le travail » dans une usine qui fabrique des portables. Le voilà métamorphosé en ouvrier. Tous le récit est conté à travers ses yeux. Malgré la violence de cet univers, le jeune homme garde une humanité touchante. L’auteure fait l’impasse sur le réalisme. Un morceau de vie brut, empreint d’une grande poésie.
Distribution
Distribution : 3 hommes

Le monde ouvrier : la constance de la lutte

Les accidents, les maladies

-Le contremaître / Jean-François Louis MERLET / 2001 [Livre]
Drame social
Ici deux figures se font face, celle emblématique de l’ouvrier responsable et combatif, et celle du patron inconscient et cruel. Sous forme de fable, la pièce parle du drame de l’effondrement des mines. Ce choix de la carrière comme lieu permet de montrer plus clairement les procédés du patron. L’ouvrier clôt la fable par un discours lyrique.
Distribution :  2 hommes + 1 femme

-Fabbrica / Ascanio CELESTINI / 2008 [Livre]
Un texte qui retrace les grandes étapes de l’histoire industrielle et politique de l’Italie du 20ème siècle, à travers la vie de trois générations d’ouvriers. On suit Fausto, chef manœuvre qui a perdu une jambe, son père et son grand-père.

-Des orchidées sur les terrils / Michel AZAMA / 2012 [Livre]
Cette pièce rappelle la tragédie des Courrières survenu dans une mine du nord de la France en 1906. Les femmes et les filles des mineurs évoquent les jours heureux auxquels se mêlent le souvenir des accidents miniers et de la silicose. Un théâtre à la parole foisonnante qui fait échos à la situation de désertion des bassins miniers à l’heure contemporaine.
Distribution : 6 femmes

Les révoltes et les émeutes

-L’homme et la masse / Ernst TOLLER / 1921 [Livre]
Drame
Parmi les meneurs d’une grève générale qui a lieu au lendemain de la seconde guerre mondiale, se trouve une femme. Tenant à ces idéaux, elle est emportée dans un tourbillon de violence lorsque la révolution éclate. Ernst Toller (1893 -1939) illustre par cette pièce sa vision de l’être humain seul, confronté à des dilemmes cornéliens, et de fait voué à une souffrance inéluctable. Ce traitement des problèmes sociaux, humains et politique de son époque rappelle deux autres dramaturges, Georg Büchner et Friedrich Carl Georg Kaiser.

-Le funiculaire / Ödön von HORVATH / 1927 [Livre]
L’auteur adopte une pratique de « chroniqueur dramatique ». Il s’inspire des faits divers de l’époque. Dans ce texte, il illustre la lutte entre les ouvriers et le capital, lors de la construction du téléphérique de Zugspite. De mauvaises conditions atmosphériques, bloquent l’avancée des travaux , les ouvriers refusent de sortir… Bien qu’inspirée de la réalité, la pièce échappe au réalisme, car l’auteur exacerbe l’inquiétant et le malaise.

-Le printemps en octobre / Claude SPAAK / 1960 [Livre]
À Poznan, en Pologne, en 1956, des révoltes ouvrières sont réprimées dans le sang. Dans un appartement s’est réfugié, un groupe d’amis qui vivent les évènements de manières différentes.

-Je ne veux pas mourir idiot / Georges WOLINSKI – Claude CONFORTÈS – ÉVARISTE / 1977 [Livre]
Comédie grinçante
Véritable témoignage de Mai 68, cette pièce met en scène un ouvrier, une étudiante et un guitariste en prise avec les partisans de l’ordre. Elle s’inspire des dessins parus dans le journal satirique « l’enragé » fondé en mai 1968 qui fit souffler un vent d’inspiration anarchiste. Elle est entrecoupée de chansons écrites par Évariste et Georges Wolinski.
Distribution  : 8 hommes + 3 femmes

-Sale Août / Serge VALLETTI / 2010 [Livre]
Drame historique
Cette pièce retrace les évènements du 17 août 1893  : des émeutes entre ouvriers ont provoquées la mort d’ouvriers italiens massacrés par des français. Les assassins furent tous acquittés et l’affaire a été enterrée. Ces évènements longtemps occultés sont sorti du silence à l’occasion de cette pièce.
Distribution : 7 hommes + 4 femmes

Pendant les guerres

-L’atelier / Jean-Claude GRUMBERG / 1979 [Livre]
Comédie sociale
La vie quotidienne d’ouvrières dans un atelier de couture, tenu par un couple de juifs, en 1945.
Distribution : 7 hommes + 6 Femmes + 1 enfant

-Les filles aux mains jaunes / Michel BELLIER / 2014 [Livre]
Début 1915, dans le courant de la première guerre mondiale, quatre femmes réquisitionnées en attendant le retour des hommes, fabriquent des obus, dans une usine d’armement. Elles découvrent l’enfer du travail à la chaîne et les inégalités sociales. Elles expérimentent une certaine forme d’émancipation.
Distribution : 4 femmes

Les luttes à l’heure de la globalisation

-Cairn / Enzo CORMANN / 1997 [Livre]
Jonas Cairn est une figure emblématique de l’histoire ouvrière. Délégué du personnel dans une usine de fabrication de poêles et de cuisinières, à l’heure de la « globalisation », il lutte pour la sauvegarde de l’usine et de ses emplois.
Son amour pour la fille de l’un des patrons va le mettre en porte à faux avec les autres ouvriers, sans pour autant qu’il soit accepté de la caste des chefs de l’entreprise.
A l’issu d’un combat inégal, cet homme esseulé remet en question ses actions, ses luttes, et la course du monde.

-A plates coutures / Carole THIBAUT / 2014 [Livre]
Évocation historique – collecte de paroles
C’est la mise en scène du combat d’un groupe d’ouvrières des ateliers textiles « Lejaby » à Yssingeaux en 2010, pour la sauvegarde de leurs emplois. L’écriture oscille entre révolte, prise de conscience et révélation sur fond de chants de résistance inspirés des hits du top 50.
Distribution : 1 homme + 4 femmes

-1336 (Paroles de Fralibs) / Philippe DURAND / 2016 [Livre]
Collecte d’interviews – pièce documentaire
« 1336 », c’est le décompte du nombre de jours de lutte, des ouvriers de l’usine « Fralib », pour préserver leurs emplois suite à sa fermeture en 2010. Un accord, signé en 2014, leur permet de mettre en place une coopérative en auto-gestion et de créer leur marque : « 1336 » . Philippe Durand qui a rencontré ces ouvriers dans leur usine, nous raconte cette grande et belle aventure sociale.
Une de nos pièces coup de cœur !

Fermetures d’usines et no man’s lands industriels

-L’amour dans une usine de poisson / Israël HOROVITZ / 1997 [Livre]
Cette pièce fait partie du cycle « Blue Collar » qui s’inspire de la vie ouvrière d’une petite ville américaine, dans le Massachusetts. Elle relate la crise de l’industrie vécue par les salariés d’une usine de conditionnement de poisson surgelé. Elle dit la relation étroite entre la perte du travail et la perte de l’espoir. Ce drame de la condition ouvrière est décrit par l’auteur avec humour et absurde.
Distribution : 2 hommes + 7 femmes

-Faire bleu / Jean-Paul WENZEL / 2000 [Livre]
Portrait d’un couple d’ouvriers des aciéries d’Hagondange mis à la retraite de manière « anticipée ». Le monde du travail est ici pulvérisé. Il est renvoyé par André lui-même à une sorte de préhistoire: « L’ère des loisirs, de l’informatique, du cathodique a balayé l’ère industrielle. On ne l’a pas vue venir. » Alors les voilà tous les deux cabotants entre deux époques.

-Nunzio / Spiro SCIMONE / 2003 [Livre]
Deux siciliens qui tentent de vivre dans le no man’s land industriel de l’Italie d’aujourd’hui.
Distribution : 2 Hommes

-Terre natale, in Pièces courtes / Daniel KEENE / 2005 [Livre]
Drame social
Deux jeunes gens cherchent à s’émanciper. Chose peu aisée lorsque les non dits familiaux sont écrasants. C’est la grand-mère qui va libérer la parole du passé. Du monde de l’usine au présent incertain, marqué par le chômage et la précarité, les vérités se révèlent.
Distribution : 2 Hommes + 3 Femmes

-Crises de mer / Christophe TOSTAIN / 2011 [Livre]
Suzie, employée, se remémore la vie d’avant la fermeture de l’usine, lorsque son mari était encore en vie. Tandis que Micka son fils enchaîne les petits boulots en rêvant à l’argent qui circule dans le casino de la ville d’à côté.

L’usine musée

-Le fil qui sort du métier / Claire RENGADE / 2009 [Livre]
Ce texte redonne vie à d’anciennes usines textiles et à leurs machines depuis longtemps inusités. Une ode au savoir-faire ouvrier.

À lire aussi

Tags

:

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *