Thrash metal et power metal

A la fin des années 70, la nouvelle vague de heavy metal britannique (New Wave of British Heavy Metal ou NWOBHM) donne naissance à de nombreux sous-genres. Parmi eux, le speed metal, variante de heavy accélérée qui, à son tour, engendrera le thrash metal puis le power metal.

Le thrash à ses débuts prend la forme d’un heavy metal influencé par les tempos punk hardcore, très orienté technicité, encore mélodique mais peu -voire pas- harmonique et bien plus agressif. Contrairement aux autres formes de metal extrême les techniques vocales sont claires et le chant souvent crié. Selon les esthétiques, le thrash peut être plus proche de son origine hardcore, comme le thrash du groupe Slayer, ou de son origine heavy et rock progressif avec Metallica par exemple.
Le power metal est une forme de speed metal axé sur l’aspect mélodique et abordant souvent des thèmes fantastiques et épiques.

 

    Nos documents

    Permalien vers cette recherche

    Auteur : Slayer (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Sepultura (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Sabaton (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Titre : Heal
    Auteur : Sacred Reich
    Support : Disque-Compact
    Titre : Grin
    Auteur : Coroner (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Pantera (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Slayer (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Titre : The Gathering
    Auteur : Testament (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Metallica (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Pantera (groupe)
    Support : Disque-Compact
    Auteur : Freedom Call (groupe)
    Support : Disque-Compact