Danse

La danse-thérapie pas à pas

- Modifié le 11/01/2017 par Le département Arts Vivants

On peut se faire mal en dansant. Mais on peut aussi se soigner. Ça s'appelle la danse-thérapie. Nous allons vous expliquer de quoi il s'agit et surtout comment s'y retrouver entre tous les thérapeutes.

Pendant un cours avec Anna Halprin.
Pendant un cours avec Anna Halprin. Photo de Shawn Calhoun (licence Creative Common)

Pour faire simple, la danse-thérapie s’intéresse aux bénéfices psychiques apportés par la pratique d’une activité corporelle et artistique qui est ici la danse. Autant dire que la danse-thérapie peut s’adresser au plus grand nombre. Cela pouvant aller du développement personnel jusqu’à l’accompagnement médical en milieu hospitalier.

D’autant que sous cette appellation de danse-thérapie se trouvent en réalité de nombreuses méthodes. Et de nombreux thérapeutes aux pratiques très différentes.

Pour y voir plus clair, nous nous sommes appuyés sur le livre Je danse donc j’existe: le grand boom de la danse-thérapie (Albin Michel, 2015), de Catherine Maillard, journaliste formée à cette discipline depuis 20 ans. Y sont présentées cinq méthodes importantes, comme autant de façons d’appréhender la danse-thérapie :

La danse des 5 rythmes de Gabrielle Roth

L’américaine Gabrielle Roth a développé sa danse des 5 rythmes au cours des années 1960. Elle relie les recherches sur le corps et la psyché aux pratiques rituelles ancestrales. Elle enchaîne ces 5 rythmes (flowing, staccato, chaos, lyrical, stillness) qui forment des « vagues ». Cette danse est conçue comme un « outil corporel pour développer la liberté et la créativité de notre expression ».

Le « life art process » d’Anna Halprin

Anna Halprin est une danseuse et chorégraphe américaine qui a eu une grande influence dans le domaine de la danse contemporaine et de la performance dès les années 1950. Atteinte d’un cancer au début des années 70, elle s’est progressivement intéressée à la danse-thérapie sous son aspect cathartique. Avec sa fille Daria, elle crée le « life art process », qui utilise la danse mais aussi le dessin ou l’écriture. Ces actes créatifs doivent permettre d’exprimer sa « personnalité profonde ».

La biodanza de Rolando Toro

La biodanza ou « danse de la vie » a été créée au Chili dans les années 1960. Un des objectifs principaux de la biodanza est de reconnecter les gens entre eux « grâce au corps qui parle d’une façon plus éloquente que les mots ». Et par le biais de cinq axes de travail qui sont « la vitalité, l’érotisme, la créativité, l’affectivité, la transcendance ».

La danse biodynamique de Rafael Baile

Pour Rafael Baile, ancien soliste du ballet-théâtre d’Aquitaine, la danse est innée mais le corps des humains modernes a perdu sa psychomotricité naturelle. Après une formation en psychologie biodynamique, il a imaginé cette danse biodynamique en « réveillant la mémoire des gestes qui ont accompagné l’évolution des espèces pendant des millions d’années ».

La danse médecine de Susannah et Ya’Acov Darling Khan

La première est gestalt-thérapeute, le deuxième est chamane. Ensemble, ce couple d’anglais enseigne la danse médecine. Vous vous en doutez, on est très loin de la médecine traditionnelle. Il s’agit ici d’une méthode d’initiation au chamanisme à travers la pratique de la danse « pour nous aider à éveiller et à réaliser tout notre potentiel ». Car il y a « en chacun de nous un danseur capable d’accéder à une sagesse, une vitalité et une créativité que notre esprit seul ne saurait libérer ».

La liste des thérapeutes et des enseignements pourrait être beaucoup plus longue car la danse-thérapie est un vaste territoire, et celui-ci n’a d’ailleurs sans doute pas encore été complètement exploré. Mais cet article avait pour objectif de vous donner quelques premières pistes de compréhension pour aborder le sujet. Et de signaler, s’il en était besoin, que la danse et l’art ont des vertus innombrables…

A lire aussi

  • Pratiquer la danse-thérapie [Psychologies.com]
    Entretien de Catherine Maillard avec France Schott-Billmann sur quelques notions importantes de la danse-thérapie.
  • Le besoin de danser et Quand la danse guérit [Livres]
    Deux ouvrages de la même France Schott-Billmann, psychanalyste et danse-thérapeute, enseignant l’art-thérapie à l’université de Paris-V.
  • Penser l’art-thérapie / Jean-Pierre Klein [Livre]
    Jean-Pierre Klein est psychiatre. Il a fondé la première école d’art-thérapie française, l’Institut national d’expression, de création, d’art et de transformation (INECAT), où sont enseignées des techniques permettant de soigner des traumatismes parfois lourds.
  • La danse dans le processus thérapeutique / Benoît Lesage [Livre]
    Médecin et danse-thérapeute, Benoît Lesage partage son expérience passée auprès de personnes souffrant de handicap.
  • Je suis danse-thérapeute — Témoignage [Madmoizelle.com]
    Mathilde Serret raconte ses études et explique en quoi ce travail consiste.
  • Le dévoiement des pratiques psychothérapeutiques à des fins sectaires [derives-sectes.gouv.fr]
    Considérée souvent comme une psychothérapie, la danse-thérapie peut aussi parfois inquiéter. Pouvant être concernée par ce genre de dérives sectaires, il est donc intéressant de bien être informé sur le sujet. Voici un extrait d’un rapport rédigé à l’attention du Premier ministre en 2008 (p. 107-116).

 

Partager cet article

Poster un commentaire

2 réflexions au sujet de « La danse-thérapie pas à pas »

  1. Grâce à Rodrigue dit :

    Merci pour cet article !
    On se souvient aussi de l’épatant Ohad Naharin (Batsheva Dance Theater) et de sa méthode Gaga… à voir : le film documentaire « Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin » de Tomer Heymann.

    1. Le département Arts Vivants dit :

      Et merci pour votre excellente suggestion ! A noter que le film « Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin » sera d’ailleurs disponible très prochainement dans nos rayons : http://catalogue.bm-lyon.fr/?fn=ViewNotice&Style=Portal3&q=2471197

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *