Le hara : notre point d’assurance et de sérénité…

- temps de lecture approximatif de 1 minutes 1 min - par scorroyer

Vous êtes vouté et fatigué, vous vous sentez irritable, vous n'êtes peut-être pas dans votre hara.... Découvrons le hara, ce point d'enracinement qui permet de redresser notre colonne vertébrale et de nous sentir mieux...

Le hara ou “océan d’énergie” pour les Japonais est une zone qui se situe à proximité du nombril, environ trois doigts en dessous de celui-ci. Elle s’étend de l’abdomen au bas-ventre.

Pour eux, ce point est le centre de notre enracinement, aussi bien au niveau physiologique que psychologique.

Ce point, s’il est bien positionné, peut nous apporter force et sérénité.

Une personne bien centrée sur son hara aura les pieds bien ancrés au sol. A l’inverse, une personne qui se présentera la poitrine plutôt en avant, le ventre rentré et les épaules contractés sera plutôt décentré.

On dit également qu’une personne irritable portera, selon cette méthode “le ventre haut”, alors qu’une personne plus calme portera le “ventre bas”.

Ainsi, quand survient une contrariété, il est conseillé de garder cette énergie “au niveau des hanches, pour éviter qu’elle nous déborde”. Cela permet ainsi de lui proposer un espace corporel pour pouvoir observer nos émotions, sans être submergé.

Pour recentrer notre hara, nous vous proposons quelques exercices très simples :

  • Le matin au réveil, vous pouvez par exemple marcher pieds nus en déroulant bien votre pied : le talon, la plante du pied, et enfin les orteils…
  • Si vous êtes au bureau, et que vous possédez un rouleau de massage en bois, vous pouvez faire rouler lentement vos pieds sur ces petits rouleaux
  • Le soir, quand vous êtes chez vous, prenez votre pied gauche dans votre main droite, écartez vos orteils avec votre main et utilisez votre paume de main pour relancer la circulation du sanguine au niveau de la voûte plantaire.
  • Si vous êtes  stressé, afin de vous détendre, vous pouvez effectuer un autre exercice : pour faire le vide, vous pouvez poser une main sur votre poitrine et une autre sur votre abdomen. Pensez à inspirer en gonflant le ventre, puis à expirer en le dégonflant. Haussez ensuite les épaules en inspirant par le buste, maintenez votre position quelques secondes, relâchez ensuite en expirant par le ventre.  Répétez l’exercice 5 fois.

Pour plus d’infos :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *