Jungle, Drum’n’Bass

Jungle et Drum’n’bass sont nées en Angleterre au début des années 1990, de la superposition de breakbeats accélérés sur une rythmique techno. Le tempo se situe entre 160 et 190 BPM.

La Jungle est antérieure à la Drum & Bass. La Drum & Bass peut être considérée comme une évolution de la Jungle même si le terme l’a ensuite emporté jusqu’à désigner les deux tendances : pour certains il fédère la jungle et ses dérivés, pour d’autres c’est un genre bien distinct de la jungle.
A noter que les définitions évoluent aussi vite que la musique, jusqu’à faire se contredire les spécialistes. Les mélodies et nappes atmosphériques, bien qu’omni présentes dans les morceaux jungle des débuts sont pour certains une caractéristique propre à la Drum & Bass…. Qui pour d’autres se distingue par son aspect répétitif et a-mélodique, plutôt centré sur la rythmique et son intéraction avec les basses.

Dans les deux cas, l’association batterie / basse (drum / bass) est centrale : les basses sont profondes et omniprésentes, soutenues par une batterie à la fois tranchante (sons de snaredrum accélérés) et lourde (longs kickdrums).
Nombre de productions intègrent également des vocaux d’influences hip hop ou ragga.

    Nos documents

    Permalien vers cette recherche